Arbustes à bouturer : les 4 plus beaux !

buddléia

Bouturer est une façon simple et économique de multiplier vos arbustes. Voici les 4 plus belles boutures à faire ! Avec les explications détaillées d’Hervé Michel du site Atep-paysagiste.fr, jardinier paysagiste à Langres, en Haute-Marne.

1. Potentille, pour une belle haie

Potentille

La potentille fruticosa présente un port arrondi aussi large que haut (1.50 m) et de nombreux rameaux. Le feuillage caduc, très découpé, est d’un coloris vert moyen, parfois vert-gris chez certaines variétés. Les fleurs simples apparaissent en mai-juin et durent jusqu’en septembre-octobre.

Celles de « Abbotswood » sont blanc pur, celles de « Jackrnan » et de « Goldfinger » jaune d’or. Cet arbuste est peu exigeant sur la nature du sol et supporte même le calcaire. Il se plait partout au soleil.

Cependant, évitez-lui les heures les plus chaudes. Les fleurs seront plus belles. Taillez légèrement après la floraison et en fin d’hiver.

  1. Prélevez des boutures de 10 cm de longueur sur des rameaux latéraux. Gardez un talon (morceau de 3 cm du rameau principal). Etêtez et coupez les feuilles de la base.
  2. Piquez les boutures sous châssis, dans un mélange léger composé de sable et de tourbe. La reprise est très rapide. Quand de jeunes feuilles apparaissent, aérez le châssis et ombragez-le lors des fortes chaleurs. Au printemps suivant, plantez les boutures en pépinière. Mettez-les en place un ou deux ans plus tard.

2. Le laurier-rose dans le Midi

laurier rose

Les fleurs du laurier-rose peuvent être blanches, jaunes, saumon ou rouges. Elles se succèdent durant tout l’été.

La plante a besoin de chaleur pour bien fleurir et ne peut être cultivée en pleine terre que dans les régions au climat doux. Ailleurs, cultivez-la en bac et rentrez-la en hiver dans un local frais entre 5 et 10 °c. Une véranda non chauffée est idéale. En bac, rabattez sévèrement les rameaux tous les 4 ou 5 ans.

  1. Prélevez des boutures de 15 à 20 cm de longueur sur des rameaux d’extrémité. Coupez les pétioles des feuilles de la base avec des ciseaux ou un sécateur. Ne taillez pas l’extrémité de la bouture.
  2. Piquez les boutures dans un mélange de sable et de tourbe, dans des pots de 10 cm de diamètre. En hiver, rentrez-les dans un local clair, à une température d’environ 10°c.

3. Le buddléia, du nord au sud

buddléia

Le buddléia mesure de 2 à 4 m de hauteur. Son feuillage est persistant jusqu’à Noël, ses longs épis parfumés violets, roses ou blancs attirent en été les papillons.

Taillez-le court en fin d’hiver.

  1. Prélevez des boutures de 10 cm de longueur sur des rameaux d’extrémité semi-aoûtés. Réduisez le feuillage en supprimant les feuilles inférieures et en coupant la moitié de celles du haut pour limiter l’évaporation et donc le dessèchement des feuilles.
  2. Piquez les boutures dans du sable et de la tourbe humidifiés, sous châssis. Arrosez assez souvent et ombragez par fortes chaleurs. Plantez les jeunes plantes dès le printemps suivant.

4. Du houx, dans un massif

houx

Le houx (Ilex aquifolium) pousse assez lentement et atteint de 6 à 10 m de hauteur. Le feuillage est persistant, vert ou bicolore vert et doré (« Golden van tol »), vert et crème (« Aureo Marginata »).

Pour obtenir des fruits rouges pendant l’hiver, installez des plantes femelles à proximité de sujets mâles. Le houx pousse en sol ordinaire, au soleil ou à la mi-ombre.

  1. Prélevez des boutures de 15 cm de longueur sur des rameaux latéraux de cette année. Supprimez le haut de la bouture et les feuilles de la base. Plongez la coupe dans une poudre d’hormones de bouturage.
  2. Piquez les boutures dans du sable et de la tourbe sous un châssis. L’enracinement est délicat et se produit en quatre ou cinq semaines. Laissez-les tout l’hiver, puis transplantez-les en pépinière.