Tout savoir sur le climatiseur réversible

Tout savoir sur le climatiseur réversible

Pratique, efficace, et respectueuse de l’environnement, la climatisation réversible est idéale pour réguler la température d’une habitation, été comme hiver. Grâce à son système innovant, qui reprend les grands principes de la pompe à chaleur air-air, elle permet aussi bien de chauffer la maison en hiver que de rénover et rafraîchir l’air en été, afin de maintenir vos pièces à une température agréable et assurer votre confort thermique. Alors, comment fonctionne le climatiseur réversible? Quels sont ses avantages et ses inconvénients? Quel budget prévoir pour son installation et entretien postérieur? Voici tout ce que vous devez savoir sur le climatiseur réversible.

Climatiseur réversible: principe et mode de fonctionnement

Tout savoir sur le climatiseur réversible

Le climatiseur réversible, ou climatiseur inversé, est un appareil multi-fonction qui ressemble, sur la forme, à un climatiseur classique. À la façon d’une pompe à chaleur air-air, il capte l’air présent dans une habitation et l’évacue vers l’extérieur via un circuit frigorifique, ce qui permet ainsi de diminuer la température ambiante. Dans le cas d’un circuit réversible, le système est donc capable de fonctionner en sens inverse, c’est-à-dire depuis l’extérieur vers l’intérieur de la pièce ; il bascule alors en mode « chauffage » ou « climatisation » en fonction de la température souhaitée dans votre habitation et fixée au préalable.

Plus techniquement, le climatiseur réversible se compose d’un évaporateur, qui absorbe les particules, les intègre au liquide frigorigène et les restitue à l’état de vapeur à basse pression ; d’un compresseur, qui facilite la circulation du liquide frigorigène ; d’un condensateur, qui récupère la vapeur haute pression issue du compresseur et le transforme de nouveau à l’état liquide ; et enfin, d’un détendeur, donc le rôle est de diminuer la pression du liquide obtenu, ce qui contribue à réduire sa température et – par extension – diminuer la température de la pièce.

Le choix et l’installation d’un climatiseur réversible

Tout savoir sur le climatiseur réversible

L’efficacité et les performances énergétiques d’un climatisation de maison réversible sont déterminées par plusieurs indicateurs. Dans un premier temps, il convient de se tourner vers des modèles plus respectueux de l’environnement, dont l’étiquette énergie affiche un niveau proche du A+++. Vérifiez également la puissance calorifique/frigorifique de l’appareil grâce à deux variables, le SCOP (Seasonal Coefficient of Performance), qui rend compte des niveaux de chaleur produits, ainsi que le SEER (Seasonal Energy Efficiency Ratio), qui traduit la capacité du climatiseur à faire baisser la température de la pièce. Les meilleurs modèles affichent un SCOP supérieur à 5,10 et un SEER supérieur à 8,5.

L’installation du climatiseur réversible n’est pas non plus à prendre à la légère. D’une part, il est indispensable de passer par un professionnel agréé et certifié, afin d’éviter toute mauvaise surprise future. D’autre part, il est nécessaire de disposer d’un espace extérieur (mur, balcon, terrasse, jardin, …), afin de permettre l’évacuation de l’air via l’installation d’une unité extérieure. Veillez également à ne pas installer le climatiseur trop près d’une ouverture, comme une fenêtre, une porte, ou un patio intérieur, car les nuisances sonores générées par l’appareil pourraient s’avérer gênantes.

Le climatiseur réversible: avantages et inconvénients

Tout savoir sur le climatiseur réversible

Le climatiseur réversible présente plusieurs avantages non-négligeables. En effet, il s’agit d’un seul et unique appareil doté de deux fonctions différentes (chauffage et climatisation), ce qui permet des économies de place et d’argent, ainsi qu’un gain de temps particulièrement considérable, par rapport à l’achat et l’installation de deux appareils bien distincts. En outre, le climatiseur réversible est lié à une baisse de la consommation énergétique, dans la mesure où il est capable de restituer plus de chaleur qu’il ne consomme d’électricité (à hauteur de 3 kWh pour 1 kWh). Outre le fait de diminuer l’empreinte carbone, cela se traduit également par des économies substantielles sur la facture énergétique. Par ailleurs, il est important de noter que le climatiseur réversible participe également à assainir l’air d’une pièce, principalement en y absorbant les excès d’humidité.

L’un des inconvénients majeurs du climatiseur réversible reste son prix à l’achat. Situé à 15 ou 20 % de plus qu’un climatiseur classique, il représente en effet un budget relativement important, même si les économies d’énergie générées par le système permettent de compenser, à terme, l’investissement initial. Selon la technologie utilisée, la taille de votre pièce, et les performances techniques de l’appareil, il vous faudra donc compter entre 600€ et 5000€ pour l’achat et l’installation de votre climatiseur. Toutefois, sachez que l’état prévoit plusieurs aides au financement (Prime énergie, aides de l’Anah, CITE, …).