Comment réaliser un faux-plafond en plaques de plâtre

false ceiling plaques de platres

La réalisation de plafonds en plaques de plâtre offre la possibilité de rendre les espaces uniques, isolés acoustiquement et de masquer les systèmes d’éclairage.

L’utilisation de faux-plafonds était déjà très répandue dans les maisons anciennes il y a plus de 40 ans, dont les planchers en bois étaient recouverts d’une structure légère composée de roseaux d’abord tissés puis crépis.

Actuellement, l’utilisation d’un système à sec avec des panneaux de placoplâtre est très répandue dans le contexte résidentiel et commercial.
Les solutions de faux-plafonds en plaques de plâtre répondent à des besoins divers, tels que la simple finalité esthétique, pour décorer un environnement et le rendre plus vivant, mais aussi pour résoudre des problèmes d’isolation thermique et acoustique.

Les avantages d’un faux plafond en plaque de platre

Aujourd’hui, le système de construction utilisé aujourd’hui pour produire des faux plafonds offre de nombreux avantages :

  • facilité d’installation et rapidité d’exécution
  • la légèreté des structures
  • montage possible en bricolage
  • nettoyage dans la zone du chantier
  • possibilité de supprimer l’intervention en cas d’évolution des besoins en matière de logement
  • la capacité de masquer les systèmes et certains défauts de construction.

Comment installer un faux plafond?

Lors de la conception d’un plafond, le premier aspect à prendre en compte est la hauteur de la pièce. En effet, dans les différentes parties de la maison, il est nécessaire de respecter les hauteurs minimales exigées par la réglementation en matière de construction. En général, la hauteur minimale pour les couloirs et les couloirs est de 2,40 m et de 2,70 m pour les autres pièces.

Le choix du type de panneau à installer comme faux plafond doit répondre aux besoins et à la fonctionnalité requise par le client. En général, le matériau le plus utilisé est la plaque de plâtre, de différentes dimensions et épaisseurs, grâce à des caractéristiques telles que la flexibilité, la légèreté et la possibilité d’être peint avec différentes techniques de finition.

La structure en plaques de plâtre peut être fixée à la dalle, en suspension, au moyen de pieds en acier ou au moyen d’une ossature métallique porteuse, également autoportante, ne pesant donc que sur les parois périphériques de la pièce.

Ce cadre porteur doit être modulé en fonction du projet à réaliser et des dimensions du plafond. Les plaques de plâtre sèches doivent ensuite y être fixées à l’aide de vis, de clous autotaraudeurs et de chevilles à expansion.

Les plaques de plâtre peuvent avoir différentes formes, régulières ou sinueuses, afin de rendre le plafond plus animé et de créer un effet artistique.

La plaque de plâtre est un matériau multifonctionnel qui exige cependant que le bon panneau soit choisi et posé à la manière d’un ouvrier. Il est donc important de s’appuyer sur des professionnels spécialisés dans le secteur.

faux plafond design

Les différents types de faux plafonds

Les plaques de plâtre offrent la possibilité de créer de véritables œuvres d’art.
La maîtrise d’entreprises spécialisées permet la réalisation de faux plafonds en plaques de plâtre ondulées, avec des tôles profilées et cintrées, appliquées sur des cadres qui sont à leur tour cintrés par découpe laser.

Les plafonds modernes en bois, d’une valeur particulière pour les caractéristiques et la variété des matériaux, sont répandus dans les tendances du design moderne, grâce à la facilité d’installation, la résistance aux chocs et l’humidité typique de ces structures.

Les plafonds à panneaux sont principalement utilisés dans les bâtiments commerciaux et industriels, en raison de leur capacité à permettre le passage des tuyauteries, des fils électriques, des systèmes de climatisation et de chauffage et de leur entretien facile.

Une solution moderne est la réalisation de faux-plafonds avec des spots LED, à placer au-dessus du faux-plafond ou encastrés dans celui-ci, créant ainsi des ambiances lumineuses, même de différentes couleurs, d’un grand effet sensoriel.

La lumière douce rendra l’environnement romantique et unique. De plus, la longue durée de vie des lumières LED vous permettra d’allonger considérablement la durée de vie des changements d’ampoules par rapport à ce qui se passe avec les ampoules traditionnelles.

Comment réaliser un faux plafond en plaques de plâtre

faux plafond moderne

La réalisation d’un faux plafond présente certainement plusieurs avantages. Selon le matériau choisi, les panneaux peuvent en effet servir de véritable isolation thermique et acoustique ou permettre l’insertion de matériaux isolants tels que la laine de roche, la laine de verre ou les panneaux de polystyrène comprimé dans le panneau de dalle creux.

L’évolution technologique a conduit à la création de la dernière génération de panneaux de placoplâtre, résistants à la déformation et aux chocs, ignifuges et avec des surfaces parfaitement lisses, idéals pour créer des plafonds en placoplâtre uniformes, élégants et stables.

La ductilité du matériau permet de découper et de façonner les panneaux pour n’importe quel plafond et dans différentes formes. Si l’on opte pour une structure uniforme, il faut préparer un cadre avec des tiges d’aluminium en forme de L de manière à former une grille sur laquelle les différents panneaux peuvent être vissés de temps en temps, en commençant par un coin de la pièce et en flanquant ensuite tous les autres, atteignant ainsi le coin opposé, jusqu’à la totalité du périmètre de l’ensemble.

Il est également nécessaire de faire sortir les fils électriques, convenablement rallongés, en correspondance des points lumineux que vous voudrez capter ou accrocher plus tard.

Une fois que tous les panneaux de placoplâtre ont été posés sur le cadre métallique, procédez comme suit :

  • Fixez d’autres vis à plusieurs endroits pour fixer la structure
  • les joints entre les différents panneaux sont recouverts d’une gaze plastifiée, appliquée à l’aide d’un adhésif
  • Une fois séchée, la surface est enduite de mastic mural appliqué uniformément et, une fois séchée, elle est poncée à la main ou avec une ponceuse orbitale qui aide à lisser les panneaux
  • la construction du faux-plafond en plaques de plâtre doit être complétée par l’application d’une couche d’isolant spécifique au type de panneau et d’une ou plusieurs couches de peinture murale, appliquées au pinceau ou au rouleau.