5 conseils pour installer un poulailler chez soi

installer poulailler chez soi

Sans poulailler, pas de poules ! Cela semble évident, mais cet abri offre protection et confort aux animaux. Ensemble, nous allons voir 5 conseils à suivre pour installer un poulailler sécurisant et accueillant chez soi.

Se renseigner avant de construire un abri pour ses poules

Avant de mettre en place un poulailler, il est préférable de se rendre à la mairie. En effet, certaines villes ont des arrêtés municipaux pouvant interdire l’installation de poulaillers de plus de 5m², afin de limiter les nuisances sonores et olfactives. C’est notamment le cas en zone urbaine ou péri-urbaine. A l’inverse, certaines encouragent ce type d’élevage, dans une démarche écologique, et proposent des aides pour installer des poules chez soi. Pour les poulaillers d’une surface de moins de 5m², il n’est pas nécessaire de faire une déclaration.

Si la structure à construire est importante (plus de 5 m² au sol), comme pour tout chantier, il faudra alors déposer une DP, déclaration préalable de travaux. Pour les très grands poulaillers de plus de 20 m² au sol, un permis de construire sera nécessaire.

Choisir le meilleur emplacement pour son poulailler

installer poulailler chez soi

Le poulailler constitue la seule et unique maison des poules, alors, mieux vaut bien réfléchir à son aménagement avant d’acheter un enclos pour vos poules car elles y dorment, y pondent, et y couvent.

C’est l’endroit où elles trouvent de la fraîcheur en été, de la chaleur en hiver. En effet, ces oiseaux sont très sensibles aux conditions météorologiques difficiles, et aux températures extrêmes. Cela doit être pris en compte pour l’installation du poulailler.

La cabane devra être placée dans un endroit abrité du vent, qui bénéficie d’ombre en été. L’entrée notamment devra être protégée des courants d’air. Le terrain choisi doit être plat, l’eau de pluie ne doit pas pouvoir y stagner, mais doit pouvoir être évacuée facilement. Au besoin, on peut surélever le poulailler sur pilotis ou sur un cadre en bastaings, voire sur de simples parpaings. Cela aura également l’avantage de tenir le poulailler hors d’atteinte des rongeurs et des parasites.

Opter pour le bon poulailler

installer poulailler chez soi

Si on a plus de cinq poules, on peut choisir un poulailler à taille humaine : cela permettra un entretien facile au quotidien. Mais si on cherche un abri pour seulement deux ou trois animaux, il existe des poulaillers plus petits et moins onéreux.

Le poulailler transportable est un poulailler mobile sur roue. Ce modèle n’est pas l’un des moins chers sur le marché. Mais il a l’avantage de pouvoir être déplacé d’un point à un autre. Le plus souvent, il s’agit d’un modèle préfabriqué qu’il faut finir de monter soi-même. Comme son nom l’indique, on peut le déplacer d’endroit au besoin. C’est un avantage intéressant, car cela permet de changer l’espace de promenade des poules : la terre peut se reposer, l’herbe repousser.

Le poulailler solide, en dur, nécessite plus de travaux. En bois, en briques ou en parpaings, il est fait pour durer. Le plus souvent, on le construit soi-même, ce qui demande d’assez bons talents de bricoleur pour assurer l’étanchéité du toit, installer une bonne aération, tout en empêchant l’entrée des courants d’air, etc. Mais cela a l’avantage d’être du sur-mesure, correspondant totalement aux besoins de l’éleveur.

Le poulailler en kit. Idéal pour se faciliter la vie, et parfait les moins bricoleurs. Constitué de panneaux de bois à assembler.

Prévoir un espace de promenade pour les poules

installer poulailler chez soi

L’espace de promenade est l’endroit autour du poulailler où les poules peuvent se dégourdir les pattes, picorer la terre ou creuser le sol. Ces instincts naturels doivent pouvoir être assouvis pour assurer santé et bien-être aux oiseaux. L’espace de promenade peut être une extension du poulailler en forme de cage, ou une clôture adaptée posée autour de l’abri. Il est possible également de mettre en place une volière, en grillage ou en filet.

Il faut compter idéalement entre 10 à 20 m² par poule d’espace herbeux. Ce chemin de promenade est à prendre en compte dès l’installation du poulailler : certains modèles peuvent en effet être vendus directement avec la cage de détente adaptée.

Aménager et entretenir son poulailler

installer poulailler chez soi

L’abri est installé, il ne manque plus qu’à l’aménager pour accueillir les poules comme il se doit. Abreuvoirs et mangeoires se trouvent généralement à l’extérieur du poulailler, protégés des intempéries, pour ne pas se voir souillés par de la litière. Pour le confort des poules, le poulailler doit comporter des pondoirs (le plus souvent inclus dans les modèles en kit et transportables), ainsi que quelques perchoirs. Au besoin, on peut ajouter un système automatique de fermeture et d’ouverture de la porte, ou une lampe chauffante en hiver.

La litière doit être entretenue toutes les semaines. On peut la choisir en copeaux de bois, chanvre, paille, etc. Il est important de désinfecter complètement l’intérieur du poulailler tous les ans, et idéalement à chaque saison. On le traitera alors de façon préventive avec un produit anti-poux, en poudre ou en spray. C’est l’occasion également de vérifier si l’abri a besoin de quelques travaux de rénovation.

Installer un poulailler et aménager cet espace, afin d’accueillir les poules avec confort et sécurité, sont une nécessité pour tout éleveur, du professionnel au simple passionné. En suivant ces cinq conseils, on est certain d’y arriver !