5 conseils pour percer du carrelage

5 conseils pour percer du carrelage

Le carrelage est un matériau que l’on retrouve dans toutes les habitation. Qu’il recouvre des sols et qu’il soit au niveau mural, sur de petites ou grandes surfaces, ce matériau est un revêtement très prisé. Résistant, facile à entretenir et très esthétique, le carrelage est toujours tendance. 

Pourtant, bien que son épaisseur soit moindre par rapport au béton ou au placo, le carrelage est un matériau difficile à percer. En effet, sa surface lisse et ses composants augmentent les risques de le faire éclater, de le fissurer, de le rayer ou de le casser. 

Or, il est très compliqué de retirer un carreau abîmé une fois qu’il est collé, et vous n’avez peut-être plus de stock pour le remplacer. C’est pourquoi il faut le percer avec précaution.

Vous avez prévu de décorer une pièce, de l’aménager ou d’y effectuer quelques travaux de plomberie et pour cela vous allez devoir percer votre beau carrelage. Bien sûr, vous avez peur de l’endommager. Et vous n’êtes même pas sûr(e) d’avoir les bons outils pour faire ce bricolage ! 

Rassurez-vous, en suivant ces 5 conseils pour percer du carrelage, vous saurez tout ce qu’il faut faire pour obtenir un résultat parfait et sans dommage ! 

Bien prendre les mesures

Que votre carrelage soit déjà posé ou qu’il attende sagement dans son carton, il est essentiel d’être minutieux(se) quand vous prendrez les mesures pour savoir où percer. Le moindre décalage est tout serait à refaire… Sans parler de l’aspect inesthétique d’un trou qu’il faudrait reboucher ! 

Pour une étagère, une paroi ou un équipement électroménager, la règle est la même : vous devez être très précis(e). Vous pouvez également vérifier que l’horizontalité ou la verticalité est parfaite avec un niveau à bulles

Prenez le temps de vérifier que les espaces prévus pour les fixations se trouvent bien en face de vos marques faites sur le carrelage. 2 précautions valent mieux qu’une ! 

Choisir la bonne perceuse

percer du carrelage

Que ce soit un carrelage en grès cérame ou pleine masse, le carrelage mural (ou le carrelage au sol) est recouvert d’une fiche couche d’émail qui lui confère toute sa beauté. Or, quand il faut le percer, un dégât peut vite arriver. 

Il existe de nombreuses raisons pour vouloir percer un trou dans un carrelage, comme fixer une étagère, installer une paroi ou un robinet de douche, ajouter un sèche-serviette électrique ou encore ajouter une nouvelle prise de courant. 

Quel que soit l’objectif, laissez de côté le perforateur et la perceuse à percussion et optez pour la perceuse à variateur de vitesse. Ce choix est indispensable car le secret d’un perçage réussi est une vitesse progressive. Il faut d’abord commencer à percer à vitesse lente pour traverser la couche d’émail, puis augmenter la vitesse au fur et à mesure. 

Utiliser la bonne mèche

Il existe différentes tailles de forets, diamant ou en carbure de tungstène, pour vous permettre de percer des trous plus ou moins gros selon vos besoins. 

Selon la dureté de votre carrelage, vous aurez besoin de mèches ou de forets diamant pour percer des trous de petit diamètre. 

Certaines installations nécessitent des trous avec un gros diamètre, comme les robinetteries ou les prises de courant. Dans ce cas, un seul outil est possible : la scie cloche diamant. 

Mais que vous utilisiez une mèche, un foret ou une scie cloche, la méthode pour percer du carrelage est la même pour chacun de ces équipements. 

Comment percer un carrelage avant de le poser ?

percer du carrelage

La première étape est de poser le carreau sur une planche de bois, support parfait pour absorber les vibrations engendrées par la perceuse. Ensuite, appliquez un morceau de ruban adhésif là où vous devez percer, pour éviter le dérapage de la mèche. 

Prenez soin de bien humidifier le carreau pour éviter qu’il ne chauffe.  

Tout est en place : vous pouvez commencer à percer lentement l’émail. Une fois cette couche passée, vous pouvez augmenter petit à petit la vitesse de votre perceuse jusqu’à ce que le trou soit complètement fait. 

Pour percer du carrelage épais, ne percez pas le trou entièrement du côté émail. Percez environ ⅓ du carreau, puis retournez-le pour finaliser le trou à l’endroit que vous aurez marqué au préalable. 

Comment percer un carrelage déjà posé ? 

Le processus est exactement le même que pour faire un trou dans un carreau non posé : repérer, marquer, protéger avec de l’adhésif, humidifier et percer lentement avant d’accélérer. 

Par contre, une fois le carreau troué, vous devrez changer de mèche pour percer le mur qui se trouve derrière. Il peut s’agir de bois, de placo, de plâtre… Pour cela, servez-vous d’une mèche au diamètre inférieur de la précédente. 

N’oubliez pas de dépoussiérer et d’humidifier le carrelage avant de continuer à percer ! 

Dans tous les cas, tenez correctement votre perceuse de façon à ce que la mèche soit parfaitement perpendiculaire au carreau dans lequel vous allez faire le trou. 

Grâce à ces quelques conseils, vous pouvez maintenant vous munir de votre mètre, de votre crayon et de votre perceuse pour commencer à bricoler, sans crainte d’endommager votre joli carrelage. Bien sûr, il est conseillé de vous protéger les yeux avec une paire de lunettes de chantier, ainsi que les mains avec une paire de gants. 

N’hésitez pas à partager le résultat de vos travaux !