Quel carrelage pour un garage ?

quel carrelage pour un garage

De plus en plus aujourd’hui, un bon nombre de particuliers possédant un garage décident de l’aménager plutôt que de le laisser brut tel quel. S’il existe bien sûr plusieurs possibilités, la pose de carrelage est sans doute l’option d’aménagement la plus commune. Le carrelage est en effet notamment connu pour être suffisamment solide pour supporter de lourdes charges et des chocs, mais aussi pour être résistant à l’humidité.

Alors quels sont les carrelages adaptés pour aménager son garage, et lequel choisir ? Et quelles sont les préconisations pour poser du carrelage dans un garage ?

Pour tout savoir sur l’aménagement d’un garage avec du carrelage, rendez-vous ci-dessous.

Isoler sous son carrelage : pourquoi ?

quel carrelage pour un garage (3)

Avant de poser un carrelage dans un garage, il est judicieux de prévoir une isolation en dessous car le carrelage ne protège pas du froid. Pour faire baisser leur facture d’énergie et éviter une déperdition de chaleur, beaucoup pense à l’isolation des combles ou encore de la toiture et fenêtres. Mais savez qu’environ 10% de perte de chaleur se fait par le plancher bas ? Presque autant que par les fenêtre (15%) ? L’isolation garage par le sol semble alors être une nécessité pour ceux qui souhaitent faire des économies d’énergie. Pour être optimale, l’isolation peut aussi se faire par les murs du garage notamment la partie accolée à la maison, ou encore le plafond.

Quels types de carrelage choisir pour aménager son garage ?

Pour aménager son garage avec du carrelage, il y a certains types de matériau à privilégier. Parmi eux, on peut notamment citer le grès cérame, le ciment ou encore le granit.

Le grès cérame pleine masse est sans aucun doute le matériau le plus utilisé comme revêtement pour le garage. Connu pour sa robustesse, ni l’humidité ni les impacts divers et variés ne dégradent le matériau. Il résiste aussi plutôt bien aux produits d’entretien et autres produits pouvant être utilisés dans le garage ou pouvant y laisser des traces.

Le grès cérame est le matériau le moins cher, puisque son prix est généralement compris entre 20 et 60 euros le mètre carré.

Le ciment fait également partie de ces carrelages privilégiés à poser dans un garage. Et pour cause : il est connu pour être très solide et résistant. Toutefois, le ciment est aussi un matériau poreux : il faut donc en premier lieu appliquer un traitement hydrofuge et un traitement oléofuge, pour lutter respectivement contre l’humidité et contre la pénétration des huiles et autres produits du genre. Plus cher que le grès cérame, le mètre carré de ciment se situe en effet plutôt entre 75 et 140 euros.

Enfin, le granit est aussi utilisé pour aménager un garage, ou pour en faire une véritable pièce de vie : c’est en effet le carrelage le plus design. S’il n’est pas sujet à l’humidité et aux tâches, le carrelage en granit est aussi suffisamment résistant pour supporter aussi bien les chocs que les charges lourdes comme les véhicules et autres engins du même type. Pour du granit, il faut compter entre 60 et 150 euros le mètre carré.

Dans tous les cas, lorsqu’il s’agit de choisir le revêtement pour un garage, il est largement préconisé de privilégier les petits formats de carreaux de carrelage plutôt que les grands. En effet, les carreaux de petites dimensions, en 20x20cm ou en 30x30cm par exemple, sont connus pour être plus résistants au poids et au passage des véhicules.

Quels conseils pour aménager un garage avec du carrelage ?

Pour aménager un garage, voici quelques conseils de pose lorsque l’on choisit du carrelage.

Tout d’abord, il faut que le poids d’un ou plusieurs véhicules (en fonction de la taille du garage) puisse être supporté par le revêtement. Dans ce but, mais aussi pour résister aux outils et produits pouvant dégrader le carrelage, celui-ci doit donc être très résistant. Il faut ainsi choisir un carrelage solide, d’une épaisseur idéalement comprise entre 8 et 12 millimètres.

Il est également conseillé d’opter pour du carrelage à surface régulière, ce qui facilite ainsi le nettoyage du revêtement. Il est en effet bien connu que tout ce qui est entreposé dans le garage peut facilement salir l’espace : c’est le cas des voitures, mais pas seulement puisqu’on y trouve aussi des vélos ou des engins de jardinage.

Enfin, du fait de la pièce dans laquelle le carrelage doit être installé, le revêtement doit aussi être bien antidérapant pour éviter tout risque d’accident. Pour cela, il faut prendre en compte le classement « anti-glissant » du matériau. Et pour réduire davantage les risques, il est par ailleurs aussi conseillé d’opter pour des carreaux de carrelage granuleux.

Finalement, il est plutôt commun aujourd’hui d’aménager son garage, et ceci d’autant plus avec du carrelage. Certains types de carrelage sont ainsi plus privilégiés que d’autres pour ces travaux. Le grès cérame pleine masse est le plus utilisé : il ne craint ni les chocs ni l’humidité, et est bien résistant aux divers produits ménagers. Plus cher que le précédent, le carrelage en ciment est également adapté pour l’aménagement d’un garage. Ceci dès lors toutefois que des traitements hydrofuges et oléofuges ont été appliqués afin de garantir sa protection contre l’humidité ou les huiles et autres produits du même genre. Vient enfin le carrelage le plus esthétique, le granit. Peu sensible à l’humidité et aux tâches, c’est le matériau le plus cher des trois cités.

Quant aux conseils d’aménagement, ils se résument principalement à choisir un carrelage résistant, solide et épais, mais aussi à surface régulière, ou encore antidérapant.