Comment reconnaître une punaise de lit et comment s’en débarrasser ?

reconnaitre punaises de lit

Les punaises de lit sont un fléau contre lequel il faut agir au plus vite, sous peine de lourds désagréments. L’insecte trouve particulièrement refuge dans les literies où il prolifère très rapidement, perturbant le sommeil et la santé des usagers par ses piqûres. Comment reconnaître une punaise de lit et comment s’en débarrasser ? La solution.

Les punaises de lit, des parasites nuisibles

reconnaitre punaise de lit

Piqûres, rougeurs et démangeaisons, troubles du someil… les nuisances causées par les punaises de lit sont nombreuses.

Si on les appelle punaises de lit en raison de leur affection particulière pour la literie, ces insectes parasites infestent aussi volontiers d’autres zones : les tissus d’ameublement (coussins, rideaux, canapés, fauteuils), les vêtements, les bagages, les menuiseries, les tapisseries, les interstices des lames de parquet, les plinthes…

Lors d’une infestation de punaises de lit, les premiers individus sont difficiles à détecter. L’animal fuit la lumière. Il se réfugie donc dans un coin obscur ou dans le moindre interstice dès que se profile une source lumineuse.

Lorsque la colonie est plus développée, la probabilité d’apercevoir une punaise de lit augmente.

Des punaises mortes et des mues peuvent être retrouvées dans le linge de lit, sur l’oreiller, le matelas ou le sommier.

Mais ce sont principalement les déjections laissées sur le linge de lit et les piqûres sur la peau des dormeurs qui alertent le plus souvent sur la présence probable de punaises de lit dans un logement.

La punaise de lit : comment la reconnaître ?

oeufs punaises de lit exterminer punaises de lit

Une punaise de lit peut se reconnaitre de visu ou via les traces qu’elle laisse sur la peau par sa piqûre.

À quoi ressemble une punaise de lit ?

Bien que mesurant moins d’un cm, une punaise de lit est suffisamment grosse pour être observée à l’œil nu.

Elle est de couleur marron clair à jeun et vire au brun foncé/rouge après avoir piqué sa proie pour aspirer une partie de son sang.

Dotée de 8 pattes, elle se déplace rapidement, en rampant, comme une fourmi. La punaise de lit ne sait pas sauter et elle est dépourvue d’ailes.

Un individu peut vivre jusqu’à 18 mois. Et la reproduction des punaises est très rapide : un individu devient adulte après avoir mangé du sang 5 fois seulement. Une femelle pond alors 5 œufs par jour, pendant plusieurs mois.

Les œufs sont regroupés en amas, blancs et minuscules. Ils passent le plus souvent inaperçus. L’infestation se fait donc à un rythme effréné, la colonie ne cessant de croitre au fil du temps.

Une opération de désinfestation doit donc être menée au plus vite dès que la présence de punaises de lit est détectée. (plus d’infos notamment sur le site badbugs)

La piqûre d’une punaise de lit : ses caractéristiques

piqures punaises de lit

Les acariens présents dans la literie ne piquent pas. Une araignée est peu encline à le faire. Au contraire des punaises de lit qui festoient du sang des dormeurs.

Les piqûres des punaises de lit sont localisées sur des zones du corps non-couvertes au contact des supports infestés. En témoignent des boutons rougeâtres, situés tous dans une même zone et souvent alignés. Des démangeaisons peuvent être ressenties.

Ces symptômes peuvent prendre plusieurs heures avant de survenir. Certaines personnes n’ont même aucune réaction après avoir été piquées, la punaise de lit déposant un anticoagulant et un anesthésiant lors de la piqûre.

Lutter contre les punaises de lit : les solutions

exterminer punaises de lit

Les punaises de lit sont des insectes résistants. Pour s’en débarrasser, des moyens adaptés doivent être déployés.

La prévention

Pour éviter d’être infesté par des punaises de lit, des mesures préventives doivent être observées.

Aérer sa literie, nettoyer le cadre du lit et la tête de lit, aspirer régulièrement matelas et sommier sont des gestes à pratiquer pour lutter contre les acariens, les puces et les punaises de lit. Maintenir une bonne hygiène est important, même si les punaises de lit concernent aussi les endroits très propres.

Dans un logement, les espaces les plus encombrés sont des nids possibles pour les punaises de lit. Désencombrer son logement, ranger, trier, sélectionner, épurer… limite les risques d’infestation.

Protéger ses biens en cas d’absence prolongée évite de les voir infestés à son retour : une housse fermée hermétiquement constitue une protection idéale.

En déplacement, il est préférable d’inspecter le lieu de séjour, de garder le plus possible ses effets personnels dans ses valises, rangées dans des porte-bagages ou dans la baignoire. Sans oublier de vérifier ses bagages à son retour.

Il est conseillé de nettoyer et de vérifier chaque objet ramené chez soi depuis l’extérieur.

Poser des barrières à insectes naturelles peut aussi prévenir l’entrée des bêtes indésirables dans la maison. Contre les punaises de lit, la terre de Diatomée a déjà prouvé son efficacité.

Exterminer les punaises de lit

Pour éradiquer des punaises de lit, un traitement spécifique doit être appliqué. Il peut varier selon l’ampleur de la colonie et les zones infectées.

L’insecticide

Un exterminateur professionnel est le plus à même d’obtenir des résultats rapides en toute sécurité, après avoir réalisé un diagnostic. Les sociétés de désinsectisation utilisent des produits professionnels, redoutables pour les punaises de lit.

Le désinsectiseur procède à une extermination de la colonie de punaises de lit par fumigation.

Le fumigène en poudre et le fumigène en pâte servent à traiter les coins, les petits espaces réduits et difficiles d’accès, où peuvent se nicher les punaises de lit et leurs larves.

Le fumigène en spray sert à traiter des plus grandes surfaces, en accédant aussi, par sa propagation, à des zones reculées, enclavées.

La pièce doit être quittée pendant que le produit agit. Une demi-journée plus tard, occupants et animaux peuvent réintégrer les lieux sans danger.

Les traitements naturels

Les punaises de lit craignent les fortes températures. Utiliser un nettoyeur vapeur permet de les chasser et de détruire les œufs. Le linge est à passer en machine pour un cycle de lavage à 60°C minimum.

Elles redoutent aussi les températures les plus froides. Placer ses affaires infestés quelques heures au congélateur éradique les punaises de lit qui s’y trouvent.

L’odeur du clou de girofle n’est pas du goût des punaises de lit. En déposer quelques-uns dans la pièce éloigne les parasites tant redoutés. L’huile essentielle de menthe poivrée et celle de lavande repoussent également les insectes, vous pouvez mettre quelques gouttes sur votre linge de lit (mais pas sur les taies, du fait des allergies possibles).

Laisser entrer la lumière naturelle en ouvrant les volets, les rideaux et/ou les stores, ouvrir la fenêtre pour accueillir les rayons du soleil et réchauffer la pièce sont des gestes du quotidien pour assainir un logement et lutter contre les punaises de lit.

Les punaises de lit sont à juste titre très redoutées, tant elles sont nuisibles et envahissantes. Si cela n’a rien d’anodin, avoir des punaises de lit chez soi n’est pas insurmontable. Un traitement adapté, l’intervention d’un professionnel et quelques mesures préventives pour éviter toute ré-infestation permettent de se débarrasser définitivement des punaises de lit.