Quand et comment refaire les joints de sa salle de bains ?

Quand et comment refaire les joints de sa salle de bains

Par définition, la salle de bains est la pièce de votre habitation qui craint le plus l’humidité et les moisissures. En effet, si vous n’y prenez pas garde, la combinaison de la chaleur et de l’eau peut causer quelques dégâts.

C’est pourquoi un entretien régulier et une bonne hygiène sont indispensables pour que votre pièce reste saine. Mais l’usure, ou l’envie de changement pour le choix du revêtement du sol de votre salle de bain, vous amène parfois à bricoler, réparer, ou changer certains éléments de votre pièce d’eau. 

Refaire vos joints fait alors partie du processus. Parce qu’ils assurent l’étanchéité des murs et/ou des meubles sur lesquels sont fixés le lavabo, l’évier, la douche et la baignoire, les joints de carrelage ou de douche doivent être en parfait état. Lorsqu’ils sont usés, les risques d’infiltration d’eau augmentent, pouvant engendrer des dégradations importantes, parfois même ailleurs que dans la pièce. 

Mais comment savoir à quel moment les changer ? Et surtout, comment les refaire parfaitement ? Pour tout savoir sur les joints de salle de bains, suivez le guide !

Quand devez-vous refaire les joints ?

joint salle de bain

Si vos joints changent un peu de couleur, notamment aux endroits où ils sont le plus sollicités, c’est tout à fait normal. Ce constat se fait facilement si vous comparez ceux de votre douche à ceux de votre baignoire, qui est peut-être moins utilisée. Au fil du temps ils commencent à jaunir, mais cela ne signifie pas pour autant qu’ils doivent être changés. Un bon nettoyage avec un produit adéquat suffit à leur redonner un peu d’éclat. 

Par contre, s’ils ont commencé à noircir, à se décoller ou à s’effriter, c’est qu’il est temps de les refaire. N’attendez pas de voir des traces d’humidité ou des fissures apparaître de l’autre côté du mur, ni que le carrelage commence à bouger. Dès que vous constatez une quelconque détérioration de vos joints, enlevez-les pour en refaire de nouveaux.

Quel matériel utiliser ? 

Il existe 2 sortes de produits pour faire les joints : le silicone et le mastic acrylique. 

  • Le silicone est la matière la plus couramment utilisée car il s’adapte à toutes les surfaces comme le verre, le carrelage ou la céramique. Et il y en a de plusieurs couleurs ! 
  • Le mastic acrylique est particulièrement adapté si vous installez du plancher, ou si vous souhaitez peindre les joints. À vous de choisir celui qui vous convient. 

Pour retirer les joints d’étanchéité usagés, vous aurez besoin d’un cutter, ainsi que d’une éponge imbibée de vinaigre blanc, ou d’alcool ménager, pour enlever les résidus. Un chiffon vous sera indispensable pour essuyer et sécher la surface. 

Pour appliquer le produit, si la cartouche ne dispose pas d’un embout de pose et d’un bouton poussoir, un pistolet à colle fera parfaitement l’affaire. Pour la finition, votre doigt, ou une fine spatule, fera parfaitement l’affaire ! 

Comment refaire les joints ? 

joint salle de bain

Étape 1 : enlever le vieux joint

Avec le cutter, découpez délicatement les anciens joints en prenant garde de ne pas vous blesser. En tirant un peu dessus, ils devraient s’enlever assez facilement. Si ce n’est pas le cas, des solvants adaptés dissolvent le silicone après plusieurs minutes de pause. 

Ensuite il vous faut ôter tous les résidus. Frottez la surface avec le vinaigre blanc ou l’alcool ménager. Veillez bien à ne laisser aucune trace de moisissure ! Au besoin, utilisez un détergent spécifique. Séchez ensuite minutieusement avec un chiffon avant de passer à l’étape suivante.

Étape 2 : faire les nouveaux 

Après avoir découpé l’embout de votre tube de silicone, placez-le dans le pistolet. Amorcez la gâchette jusqu’à ce que le produit commence à sortir. Si la cartouche dispose d’un bouton poussoir, vous n’aurez pas besoin du pistolet. 

Si vous craignez les débordements, vous pouvez mettre du ruban adhésif pour bien délimiter la zone d’application

Positionnez le bout du tube dans un angle et appuyez pour appliquer le silicone tout le long de la surface concernée, en une seule fois si possible. Laissez agir.

Étape 3 : la finition

joint salle de bain

Un joint parfait, et qui ne nécessite aucune retouche, est tout de même assez rare. Ne vous inquiétez pas : il est normal de devoir le reprendre afin qu’il soit parfaitement lisse et sans trou. 

Mouillez votre doigt avec un peu d’eau mélangée avec du liquide vaisselle. Vous pouvez ainsi lisser le silicone, ou le mastic, et combler les trous sans que la matière ne vous colle à la peau. 

Au bout d’une vingtaine de minutes, vérifiez si tout est parfait et/ou renouvelez l’opération aux endroits qui le nécessitent.

Quand le silicone est bien pris, retirez le ruban adhésif et frottez les éventuels débordements. Vous pouvez également utiliser le cutter, en faisant attention à ne pas abîmer votre joint tout neuf ! 

Pour un résultat optimal, il est conseillé de patienter environ 24h avant d’utiliser à nouveau votre douche, votre lavabo ou votre baignoire. Et voilà ! Vous avez terminé ! 

En résumé

Mastic, silicone, blanc, translucide, coloré… Les magasins de bricolage regorgent de produits variés pour répondre aux besoins du plus grand nombre. Nul doute que vous trouverez le silicone ou le mastic parfait pour refaire les joints de votre salle de bains pour éviter les fuites ! Et si les refaire demande un peu de temps, n’oubliez pas qu’une pièce d’eau bien entretenue reste belle et saine pendant longtemps !