Comment entretenir le Yucca (plante) en extérieur ? 

Comment entretenir le Yucca (plante) en extérieur  

Avec ses faux airs de palmier, le Yucca ajoute une note exotique dans les jardins, sur les terrasses et même les balcons. Facilement reconnaissable grâce à ses longues feuilles pointues, il est en plus très résistant et surtout peu exigeant ! 

L’environnement de prédilection de cette plante grasse se situe dans les zones tropicales sèches, comme les Antilles et la côte est des États-Unis dont elle est originaire. C’est là où certains spécimens peuvent atteindre 10 m de hauteur en pleine nature. 

Mais le Yucca, qui compte une quarantaine d’espèces différentes, se cultive partout dans le monde où le climat est suffisamment doux. Il fait d’ailleurs partie des plantes préférées des particuliers pour embellir leur extérieur. 

Vous avez acheté un Yucca et vous souhaitez le voir grandir et s’épanouir dans votre jardin ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette jolie plante pour réussir à l’entretenir correctement en extérieur. 

Les caractéristiques physiques du Yucca

entretenir le Yucca

Un feuillage unique en son genre

En haut du tronc bien droit et assez épais du Yucca se trouvent ses longues feuilles. Si ce tronc peut se courber quand la plante commence à vieillir, la base des feuilles reste tout de même orientée à la verticale.

Le feuillage du Yucca est rigide, persistant, avec un port ample et assez arrondi. Surnommé la “baïonnette espagnole” en raison de ses feuilles en forme de glaive, acérées et se terminant par une pointe, le Yucca peut s’avérer coupant ! 

Une floraison impressionnante

entretenir le Yucca

Ne soyez pas surpris si vous voyez apparaître un épi floral qui se met à pousser rapidement, environ 5 ans après la plantation de votre Yucca. En effet, contrairement au Yucca d’intérieur qui, lui, ne fleurit pas, le Yucca d’extérieur est capable de produire un épi pouvant atteindre 2 m de haut, dès lors qu’il se sent bien à sa place et qu’il fait très chaud.

Ses fleurs peuvent être en forme de clochettes ou plus étalées. Leurs couleurs varient entre le blanc, le crème et/ou le violet. Mais savez-vous qu’elles peuvent être comestibles ?

Dans sa zone géographique d’origine, le Yucca produit aussi des fruits en quantité grâce à certains insectes pollinisateurs. Cependant, la biodiversité étant différente en France, les Yuccas présents dans nos jardins ne peuvent produire que des fleurs.  

Son emplacement idéal

Le Yucca s’épanouit aussi bien en pot qu’en pleine terre, si la terre qui l’accueille est suffisamment drainée. Il peut être isolé dans un bac sur une terrasse ou au milieu d’une pelouse, près de quelques arbustes ou dans un parterre de fleurs, auquel il apporte du volume et de la verdure tout au long de l’année.

Le Yucca a besoin de soleil et de chaleur. C’est pourquoi il apprécie les climats plutôt secs et les espaces suffisamment abrités.

Si son épanouissement est optimal sous des températures comprises entre 15 et 18°, il est tout à fait capable de supporter des hivers relativement doux, à condition de disposer d’un ensoleillement suffisant et d’un sol sableux, bien drainé et assez poreux.

Le Yucca, une plante facile à entretenir

Les bienfaits de la nature sont les seuls besoins du Yucca pour qu’il se développe correctement. Entre la pluie et la rosée, il reste suffisamment hydraté, lui qui n’apprécie pas les surplus d’eau

Vous l’avez installé près d’autres plantes régulièrement arrosées ? Cette humidité voisine lui suffira amplement ! Nul besoin de lui en rajouter. 

Pensez à vérifier l’état de la terre durant les journées vraiment très chaudes. Un simple coup d’œil au feuillage peut également vous aider à détecter un manque d’hydratation. Un arrosage 2 fois par mois durant l’été s’avère parfois nécessaire. 

Robuste, le Yucca est l’une des rares plantes à ne pas craindre les parasites. Un indice sur son état de santé est la couleur de ses feuilles. Si elles se mettent à jaunir et à sécher, cela traduit soit un excès d’arrosage, soit un manque. En effet, les symptômes sont identiques, que votre Yucca ait trop bu ou pas assez. À vous de rectifier le dosage  

L’entretien en hiver

entretenir le Yucca

Si votre Yucca est assez jeune, il convient de le protéger dès l’arrivée des premières gelées. Il est un peu plus âgé et les hivers ne sont pas trop rigoureux dans votre région ? Soyez rassuré(e). Il supportera aisément la baisse des températures

Vous l’ignorez peut-être, mais les feuilles qui ont séchées contre le tronc et près du sol font office de protection contre le froid. Évitez de les retirer avant que le mercure ne soit remonté, afin de préserver un peu de précieuse chaleur. Et pour qu’il conserve sa belle ampleur, enveloppez-le dans un voile d’hivernage

Sachez que durant l’hiver, votre Yucca se repose. La circulation de la sève ralentit. C’est donc le moment idéal si vous souhaitez l’alléger d’un ou 2 troncs qui ont poussé sur la base. 

Coupez le tronc avec une scie bien affûtée, pour faire une coupe bien nette. Afin d’éviter des écoulements de sève, faites couler un peu de cire fondue qui servira de cataplasme en colmatant l’endroit coupé. 

Le Yucca compte parmi les plantes les plus faciles à entretenir. Sa beauté, sa résistance et sa touche exotique en font la star de nombreux extérieurs. 

Pour en profiter pleinement et sans danger, prévoyez-lui suffisamment d’espace et évitez de l’installer là où il y a beaucoup de passage. Qui s’y frotte peut s’y piquer !