Heures pleines, heures creuses : à quoi cela correspond ?

heures pleines heures creuses definition horaires

Pour offrir aux ménages français la possibilité de réduire leur facture d’électricité, ENEDIS, le gestionnaire de réseau dans l’Hexagone a mis en place un dispositif tarifaire adapté. Il s’agit là de l’option HPHC (heures pleines/heures creuses). Mais à quoi correspondent les heures creuses et les heures pleines et quels sont leurs impacts sur le prix de l’énergie ? Voici des éléments de réponse.

Les heures creuses : c’est quoi ?

heures creuses horaires

Les heures creuses correspondent aux horaires pendant lesquels la demande d’électricité est la moins élevée. Elles sont fixées par Enedis en fonction de votre ville et de votre région. Pour vous informer sur le sujet, vous pouvez vous rendre sur le site de ce gestionnaire de réseau.

Pendant les heures creuses, le tarif du kWh est plus avantageux. Cela permet d’inciter les foyers à moduler leur consommation en privilégiant la plage horaire durant laquelle le besoin en électricité est réduit.

heures creuses horaires nuit

La consommation électrique est plus élevée pendant certains moments de la journée, ce qui peut nécessiter la mise en marche de centrales polluantes qui fonctionnent au fioul et au charbon. Le tarif heure creuse a été mis au point afin de réduire les besoins en électricité pendant ce laps de temps et de minimiser les émissions de CO2.

Dans une journée, il y a 8 heures creuses. En général, elles s’étalent de 22 à 6 h. Bien souvent, il existe un créneau en journée.

Et les heures pleines ?

heures creuses heures pleines definition

À contrario, les heures pleines font référence au moment de la journée pendant lequel le besoin en électricité est plus important. Elles ont une durée de 16 heures et correspondent aux plages horaires pendant lesquelles l’activité humaine ainsi que le besoin en électricité sont plus élevés. Bien souvent, les heures pleines s’étirent de 6 h à 22 h.

Le tarif durant les heures creuses est plus élevé que le tarif de base. Ainsi, pour réduire ses dépenses en électricité, il est conseillé de limiter l’utilisation d’appareils et équipements électriques pendant ce moment de la journée.

Règles pour définir les heures creuses et les heures pleines

Bien qu’Enedis soit l’organisme habilité à fixer les heures pleines heures creuses dans une journée, il y a certaines règles à respecter pour définir ces plages horaires. Il faut que :

  • la période des heures creuses s’étale sur 8 heures
  • la période des heures pleines s’étale sur 16 heures
  • les heures creuses soient réparties entre 12 h et 17 h ainsi que 20 h et 8 h
  • les plages horaires de 8 h à 12 h et de 17 h à 20 h sont des heures pleines, car pendant ces tranches, le besoin en électricité atteint son apogée.

Pourquoi opter pour le tarif HPHC ?

heures creuses heures pleines definition

Bien qu’avantageux à de nombreux égards, le tarif HPHC n’est pas fait pour tout le monde. Cette option est, par exemple, adaptée aux ménages qui produisent leur eau chaude grâce au cumulus électrique ou qui utilisent de l’électroménager programmable ou des radiateurs électriques.

Le cumulus électrique est particulièrement énergivore. En général, il est relié à un contacteur. Ce dernier sert à enclencher le chauffage de l’eau au moment du basculement du tarif en heures creuses. Cela signifie que l’eau va chauffer pendant la nuit et disponible la journée. Vous pouvez également programmer votre lave-vaisselle, votre lave-linge et vos radiateurs pour qu’ils s’enclenchent pendant les heures creuses. Cette technique vous permet de faire des économies significatives sur votre facture énergétique.

Pour programmer votre électroménager, vous pouvez utiliser des prises programmables dédiées à cet effet que vous pouvez acheter pour moins de 10 euros auprès des magasins de bricolage.

Avec cette option, le coût du kWh est de 30 % inférieur au tarif des heures pleines. L’abonnement d’électricité ainsi que le prix du kilowatt sont légèrement plus élevés. Pour cette raison, la formule HPHC convient parfaitement aux foyers qui consomment beaucoup d’électricité. Selon les estimations, elle est surtout rentable si votre consommation pendant les heures creuses couvre au moins 45 % de vos besoins en électricité.

Les démarches à suivre pour bénéficier d’un tarif HPHC

Si votre formule tarifaire ne contient pas l’option HPHC, vous pouvez suivre les étapes suivantes pour en bénéficier :

  • contacter le fournisseur d’électricité
  • le fournisseur va effectuer une demande auprès du gestionnaire de réseau, à savoir Enedis
  • Enedis va vous contacter afin de vous proposer une date d’intervention

En général, l’intervention est entièrement gratuite. Elle peut se faire à distance et a lieu sous 5 jours ouvrés si vous disposez d’un compteur Linky. En revanche, si vous avez un autre type de compteur, la prestation est effectuée sous 10 jours ouvrés. De plus, le changement d’option tarifaire vous coûtera 55,33 € TTC.

Avant de choisir la formule tarifaire HPHC, il est conseillé de procéder au calcul du seuil de rentabilité. Cette opération vous permet de déterminer si cette option convient réellement à votre situation.