Comment aménager un atelier de bricolage chez soi ?

Comment aménager un atelier de bricolage chez soi ?

Avoir son propre atelier de bricolage chez soi est bien pratique. Il permet de réaliser de nombreux petits ou plus gros travaux du quotidien sans avoir à faire appel à un professionnel. Couture ou loisirs créatifs, bricoleur aguerri ou simple amateur, il vous faut un atelier de bricolage bien agencé pour pouvoir être efficace. Voici nos conseils et astuces…

Un atelier chez soi

Tout dépend de la place dont vous disposez, de l’agencement de votre logement et de ce pourquoi vous avez besoin de créer votre propre atelier. Pour des travaux de couture, par exemple, vous pourriez vous permettre de simplement libérer un espace dans lequel vous installerez une petite table d’appoint, dans le salon, un couloir ou sous une descente d’escalier.

L’endroit

Dans le sous-sol, la cave ou le garage

Comment aménager un atelier de bricolage chez soi ?

Si votre atelier de bricolage se doit d’être avenant et soigné, il doit aussi être bien pensé. Et oui, même si le garage peut être une option tout à fait satisfaisante pour la mise en place d’un atelier de bricolage, puisqu’il est séparé de votre habitation, vous aurez besoin de penser à certaines choses lors de son installation, surtout si vous êtes amené à y réaliser divers travaux salissants, impliquant de faire du bruit et d’avoir à utiliser des machines lourdes.

Dans le jardin

Comment aménager un atelier de bricolage chez soi ?

Si vous possédez un jardin, il peut être très intéressant d’y construire votre atelier de bricolage. Encore plus éloigné de la maison que le garage ou la cave, vous ne risquez pas de gêner qui que ce soit lorsque vous bricolez. Il suffit de choisir les bons matériaux destinés à la confection de l’abri ou de la cabane et de procéder à une isolation thermique et phonique.

Vous pouvez choisir une structure plus ou moins grande pour un confort maximum. Sachez juste qu’une déclaration de travaux est nécessaire jusqu’à 20 m2. Au-delà, vous aurez besoin de faire une demande de permis.

Quels matériaux pour son espace bricolage ?

Pour une cabane de jardin, le bois, la résine ou encore l’acier galvanisé seront adéquats. Concernant les sols de tout établi, il faut envisager de partir sur des dalles de béton (chape de mortier ou rouleaux de PVC)  ou des dalles de sol en polypropylène, qui vous faciliteront la tache lors du nettoyage.

Évitez à tous prix le carrelage, bien trop fragile ou les planchers en bois non appropriés à l’entreposage de grosse machines.

Bien agencer son atelier de bricolage

Comment aménager un atelier de bricolage chez soi ?

Pour un agencement optimum, prévoyez de découper votre atelier en quatre parties :

  • La partie exploitation/production : en résumé, c’est l’endroit où vous travaillerez. Il vous faudra donc un bon plan de travail, stable et assez spacieux, ainsi qu’une chaise à dossier, ajustable en hauteur, à l’image d’un fauteuil de bureau. Réservez toujours un peu d’espace de dégagement pour pouvoir manipuler les outils, les planches ou tout autre objet, sans être bloqué.
  • La partie stockage et rangement du petit outillage et des fournitures : C’est l’endroit où vous stockerez tout votre matériel et vos outils. Il se doit d’être pratique, ergonomique et ordonné. Bien agencé, avec des boites et bacs à outils comme vous en trouverez chez DeWalt par exemple, vous gagnerez du temps dans vos déplacements et ne courrez pas après les choses mal rangées.

Pour les petits budgets, vous pouvez facilement et à moindre coût transformer des panneaux tout simples en crédence. Après les avoir perforés, vous pourrez y ajouter des étagères, des crochets, des paniers grillagés, des casiers etc. De quoi accrocher tous vos outils et même de classer vos clous et vis !

A bas prix, vous trouverez également des servantes à roulettes. Mieux qu’une simple caisse à outils, elle vous accompagnera facilement dans tous vos travaux, chez vous comme en déplacements.

  • La partie stockage gros outillage : Prévoyez un espace pour entreposer vos machines lourdes et encombrantes, si vous en avez.
  • La partie sanitaire : Il vous faudra forcément un point d’eau avec un bac pour vous laver les mains, vos outils ou simplement vous rafraichir. Mettez-y également des bacs pour vos déchets ainsi que des armoires de rangement et crochets pour suspendre et ranger vos équipements et tenues de travail, tels que les lunettes anti-projections, les gants, vos trousses de premiers soins etc.

A chaque métier, chaque fonction, son établi

Mécanicien

Un établi à piètement métallique est ce qu’il vous faut. Il possède habituellement de nombreux rangements sur le bas. Son plan de travail doit être le plus large possible (deux mètres environ). Ses pieds sont ajustables et pensés pour être adaptés aux sols irréguliers.

Menuisier

Le plan de travail d’un établi de menuisier doit quant à lui être plus long que large et assez costaud pour pouvoir supporter le poids des étaux. Il est aussi pourvu de tiroirs ou de placards.

Établi nomade

Pliant, cet établi mobile est l’alternative rêvée pour une solution d’appoint lorsque la place vient à manquer. C’est également pratique pour les travaux en plein air, lorsque le temps le permet.

Multifonction

Avec ce type d’établi, vous pourrez réaliser divers travaux en un tour de main. Moins spécialisé, il est modulable et vous permet de convertir en machine-outil  tout ce que vous voulez.

L’éclairage

Comment aménager un atelier de bricolage chez soi ?

Alors que l’éclairage est indispensable dans tous les domaines, il l’est d’autant plus lorsque l’on réalise des travaux manuels, qui plus est, en sous-sols. Il vous faudra prévoir un éclairage bien réparti en terme d’espace mais également avec une bonne puissance. En effet, la lumière doit être suffisante pour le confort de vos yeux sans être trop forte pour ne pas risquer de provoquer de décoloration sur des objets fraichement peints et entrain de sécher. Des tubes à néons fluorescents, étanches et résistants feront bien l’affaire. Pour augmenter le standing, vous pouvez opter pour des lampes à bras articulables. En plus de l’éclairage au plafond, prévoyez une lampe d’appoint sur votre pan de travail.

L’isolation

Si votre atelier est proche ou à l’intérieur de votre logement ou si vous risquez de gêner votre voisinage, pensez à l’installation de panneaux phoniques. Prévoyez également du double-vitrage PVC et de changer les joints des portes et fenêtres.

Qualité de l’air et protection des voies respiratoires

Comme vous allez réaliser des travaux engendrant des salissures, de la poussière et des résidus de produits chimiques, il est primordial que vous ne fassiez pas l’impasse sur l’installation d’une VMC, au minimum. Par ailleurs, sachez qu’il est toujours recommandé de travailler avec une porte ou fenêtre ouverte, tout comme lorsque l’on fait le ménage. Equipez-vous toujours d’une paire de lunettes, d’un masque et de boules Quies. Enfin, n’oubliez pas l’aspirateur à copeaux ou à liquides.