Comment vider une piscine ? 

Comment vider une piscine  

Le soleil revient en force et, avec lui, les envies de baignade. Mais avant de plonger avec délice dans une eau saine et rafraîchissante, êtes-vous sûr(e) que votre piscine est en bon état ? Changement de liner, remplacement de carreaux, nettoyage du tartre et du calcaire, nouveaux joints… Les beaux jours sont la période idéale pour effectuer quelques réparations. 

Il arrive également que durant l’hivernage, la qualité de l’eau se soit détériorée de façon irrémédiable. Quelle que soit la raison pour laquelle vous devez vider l’eau de votre piscine, cette opération n’est pas à prendre à la légère. 

Entre technique et réglementation, suivez le guide pour savoir comment vider correctement votre piscine hors-sol, semi-enterrée ou enterrée

Nul n’est censé ignorer la loi

vider une piscine  

Si vous souhaitez déverser le contenu de votre bassin dans les égouts, sachez que le Code de la Santé Publique est très clair sur ce sujet. L’article R1331-2, alinéa d, précise qu’il est « interdit d’introduire dans les systèmes de collecte des eaux usées (…) des eaux de vidange des bassins de natation.». 

Heureusement, il est possible d’obtenir une dérogation de la mairie ou de la préfecture, vous permettant de vidanger votre eau dans le réseau d’assainissement collectif

En obtenant cette autorisation, l’eau de votre piscine est alors considérée comme les eaux usées domestiques et peut être évacuée par le tout-à-l’égout. 

Bien entendu, pour une raison écologique, il est indispensable de stopper tout traitement chimique au moins 15 jours avant l’opération. 

De plus, dans certains cas, vous pourrez être redevable d’une taxe sur l’assainissement. 

Comment vider votre piscine hors-sol ?

Une eau non polluée

Bien que le chlore soit utilisé pour assurer la propreté de l’eau, celui-ci ne fait pas bon ménage avec l’environnement naturel. Que votre piscine soit autoportée ou tubulaire, vous devez arrêter de la traiter avant de la vidanger

Cette consigne est valable quel que soit le moyen employé pour vider votre bassin : via le réseau d’assainissement ou directement sur votre terrain.

2 techniques possibles

vider une piscine
@piscineco

Si vous avez obtenu une dérogation, il vous suffit de placer le tuyau de raccordement de votre piscine directement dans votre système d’évacuation des eaux usées. Un tuyau d’arrosage peut aussi faire l’affaire, et une pompe immergée est encore plus rapide. 

Vous pouvez également répandre le liquide dans votre terrain, à condition que celui-ci soit suffisamment perméable. En effet, il faut prendre en compte le volume d’eau de votre piscine pour ne pas inonder votre jardin… ni celui de vos voisins !

Procédez petit à petit afin que le sol ait le temps d’absorber l’eau au fur et à mesure. 

Et pour finir…

Même avec une pompe, il reste toujours un peu d’eau dans le fond de la piscine. Il vous faudra sans doute écoper manuellement, ou enlever le bouchon de vidange, pour la vider entièrement. 

Une fois votre bassin vide, vous pouvez procéder aux réparations, au nettoyage ou au rangement. Si vous le laissez sécher avant de le remiser, ne le laissez pas trop longtemps sous les chauds rayons du soleil. Ils risquent de l’endommager. 

Vider une piscine enterrée

vider une piscine  

Au préalable

Avant toute vidange de ce type de piscine, n’oubliez pas de contacter le constructeur pour avoir son avis et ses consignes. En effet, cette opération risque d’endommager la structure de votre bassin. 

Sans avoir obtenu un accord au préalable, et par conséquent sans respecter le protocole établi par l’installateur ou le constructeur, vous risquez une déchéance de votre garantie en cas de dommages. Autrement dit : pas de remboursement ou de dédommagement ! 

À quelle période ? 

Dès le printemps, les jours sans pluie sont plus nombreux. Préférez la belle saison pour effectuer cette maintenance afin d’éviter que votre terrain ne soit trop gorgé d’eau. 

La raison est simple : le volume d’eau de votre piscine exerce une grosse pression sur les parois, contrebalancé par la pression du terrain. Lorsque le bassin est vide, il y a un déséquilibre risquant d’entraîner des fissures.

Protéger la structure

Les piscines coques sont monobloc, mais une dilatation des matériaux peut engendrer une désolidarisation du polyester et du support. Sans oublier les déformations de la structure vidée de son contenu ! 

Pour réduire les risques de dégâts, vous pouvez continuer d’arroser les parois afin d’y maintenir une certaine fraîcheur. Vous pouvez également poser des étais pour les soutenir. 

S’il s’agit d’un liner, évitez de laisser votre piscine sans eau trop longtemps. C’est le liquide qui maintient le liner en place. Sans cela, il peut se plisser et se détériorer définitivement.

La technique

Il est assez simple de vider une piscine enterrée. Il vous suffit d’activer la vanne d’évacuation des eaux usées du filtre. Laissez l’eau s’évacuer par les bondes du fond. 

Si vous retirez le liquide pour des réparations ou pour l’hivernage, vous pouvez laisser environ 10 cm d’eau sous les buses de refoulement. 

Bien entendu, même lorsqu’elle est en cours de vidange, votre piscine ne doit jamais rester sans surveillance. Il est essentiel de toujours garder un œil sur l’opération en cours, tout comme vous surveillez ce qui s’y passe lorsqu’elle est remplie.

En cas de doute sur vos capacités à vider seul(e) votre bassin, des vidangeurs professionnels sont à votre disposition. 

En prenant régulièrement soin de votre piscine, vous êtes assuré(e) d’en profiter le plus longtemps possible, pour de nombreuses et joyeuses baignades !