Quand faire l’entretien d’une chaudière ?

Quand faire l’entretien d’une chaudière ?

Une chaudière au fioul, au gaz ou au bois doit obligatoirement être entretenue une fois par an. Pour réaliser l’entretien de votre chaudière, vous devez faire appel à un professionnel certifié afin d’obtenir une attestation d’entretien. En règle générale, il est conseillé de faire l’entretien de sa chaudière au printemps ou en été.

Est-ce obligatoire de faire entretenir une chaudière ?

L’entretien annuel des chaudières à combustibles gazeux est obligatoire et prévu par le décret 2009-649 de septembre 2009. Cet entretien doit être réalisé par un professionnel pour être valide aux yeux de la loi et pour que l’assurance fonctionne, en cas de sinistre. Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qualifié RGE, pour une révision de qualité. Quels sont les éléments concernés par cet entretien annuel obligatoire ? Le professionnel doit nécessairement vérifier le circuit de chauffage, les brûleurs, les boutons de réglage, l’âge de l’équipement ainsi que le ramonage du conduit d’où s’évacue la fumée (pour les chaudières de type B). L’entretien est désormais obligatoire pour assurer la sécurité des occupants du logement, pour augmenter la durée de vie de la chaudière et des équipements de chauffage, et pour optimiser son efficacité et ses performances.

Quand doit-on faire entretenir sa chaudière ?

Quand faire l’entretien d’une chaudière ?

Vous venez de faire installer une nouvelle chaudière ? Dans ce cas, l’entretien chaudière doit être réalisé dans l’année civile qui suit la pose de l’appareil. Les locataires doivent prévoir l’entretien de leur chaudière individuelle, sauf indication contraire dans le bail de location. Les propriétaires ou le syndicat de copropriété s’occupent des chaudières collectives. L’entretien est à réaliser une fois par an. Il n’y a pas de moment spécifique pour réaliser l’entretien, mais la période estivale est recommandée. Les chaudières qui ne produisent pas d’eau chaude sanitaire sont davantage concernées par un entretien au printemps ou en été, au moment où elles ne fonctionnent pas. Idéalement, l’entretien d’une chaudière doit être prévu en fin de période de chauffe pour vérifier l’usure de l’appareil après l’hiver et pour anticiper son futur rallumage.

Quelle est la sanction en cas d’absence d’entretien ?

Il n’y a pas de sanction prévue par la loi en cas de non-respect. Mais ne pas entretenir sa chaudière expose les occupants du logement à des dangers. Les chaudières peuvent dégager du monoxyde de carbone, qui est potentiellement mortel, en cas de défaillance et lorsqu’elles ne sont pas révisées. En cas de sinistre ou de dommage lié à la chaudière, l’assurance vous demande obligatoirement le certificat d’entretien délivré par le professionnel certifié, datant de moins de 1 an. Sans ce certificat, l’assureur ne vous dédommage pas. Les propriétaires peuvent aussi réclamer ce certificat à leur locataire. Le professionnel qui a réalisé l’entretien de votre chaudière vous remet cette attestation sous 15 jours maximum.

Les étapes

Quand faire l’entretien d’une chaudière ?

Le jour de l’entretien, le professionnel chauffagiste vérifie votre chaudière dans ses moindres détails. Il doit contrôler les raccordements, les joints, l’étanchéité, la sécurité de l’appareil, les différents réglages, le ventilateur, la pompe, le taux de monoxyde de carbone (chaudières de type B), le conduit de fumée, la température des fumées et les performances de la chaudière (suivant l’âge de l’appareil). Il peut nettoyer la chaudière si celle-ci est encrassée. L’attestation d’entretien remise par le chauffagiste doit préciser les vérifications faites par le professionnel, le taux de monoxyde de carbone mesuré et les performances énergétiques de la chaudière. Au besoin, des conseils peuvent être proposés pour améliorer votre installation et pour optimiser votre consommation d’énergie.

Quel est le prix de l’entretien d’une chaudière ?

L’entretien annuel d’une chaudière coûte entre 70 et 180 € selon les professionnels, l’intervention et le type de chaudière. Les prix varient selon la chaudière, l’entretien d’une chaudière basse température coûte entre 70 et 130 € par an. Une chaudière à condensation nécessite un budget plus important, entre 130 et 180 €. Pour bénéficier de remises sur le prix de l’entretien, vous pouvez opter pour un contrat d’entretien annuel avec un professionnel. Le contrat d’entretien permet également de se rappeler de faire réviser sa chaudière et de ne pas oublier !

Selon la loi, il est obligatoire de faire entretenir sa chaudière une fois par an. Vous pouvez faire réviser votre chaudière à tout moment, mais la période estivale est la plus recommandée, lorsque le système de chauffage est arrêté, après la saison froide.